L'Ainpact Bourg-en-Bresse

La reconnaissance faciale


Une des tendances événementielles de 2018 sera sans aucun doute la reconnaissance faciale. Cette technologie est d’ores et déjà fonctionnelle puisque les algorithmes sont capables de calculer les traits du visage, les coiffures, les formes du corps, les expressions et le langage corporel. Ce mois d’avril en Inde, un test d'un logiciel de reconnaissance faciale utilisé sur près de 45 000 enfants de New Delhi a permis d'en identifier 6,5% comme étant portés disparus, à partir de la base de données TrackChild mise en place par le ministère. Le projet de poursuivre l’utilisation de cette technologie pour identifier d'autres disparus est encouragé par la Commission nationale pour la protection des droits de l'enfant. Il y a quelques jours, en Chine, un homme souffrant de maladie mentale, ayant disparu depuis plus d'un an, avait été retrouvé par sa famille grâce au réseau de surveillance fonctionnant par reconnaissance faciale. Facebook aussi utilise un logiciel de reconnaissance faciale pour suggérer des tags sur les photos. La technologie est encore en développement pour une utilisation généralisée lors d’événements. Dans les années à venir, un logiciel prédira l’humeur des participants en lisant leurs expressions faciales et leur langage corporel.

En numérisant certaines expressions ou certains gestes, sera-t-il possible un jour de détecter sur un visage, la haine, la violence, la colère, la peur, l’envie, le mensonge ? La série américaine Lie to me l’avait mis en scène d’une façon caricaturale


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer