L'Ainpact Bourg-en-Bresse

La « Tourismophobie »


L’Europe sera la principale destination de vacances encore cette année. Ce classement se base sur les recherches de vols (aller-retour en classe économique, au départ d’aéroports français) réalisées sur Kayak.fr. And the winner is….Pise ! La ville italienne prend la première place de ce classement et enregistre la progression la plus fulgurante : + 234% de recherches de vols vers cette destination. C’est aussi la destination la moins chère. L’Italie est, de manière générale, le pays le plus représenté du classement.


Avec 11 destinations dans ce top 20, le Vieux Continent est toujours « in » en 2018. Mais un vent de protestation gronde dans les grandes villes : « Touristes : nous vous détestons ! » peut-on lire à Barcelone ou à Venise. Les mouvements anti-touristes portés par des résidents exaspérés illustrent les limites d'une industrialisation du voyage qui s'est emballée, au risque de « s'autodétruire », selon des analystes.

Des groupes d'habitants dénoncent les effets néfastes du déferlement de dizaines de millions de vacanciers. Des formes de « tourismophobie » montent aussi à Dubrovnik, Ibiza, Gérone ou Majorque, où le flot des visiteurs grossit toujours plus. Des villes qui paradoxalement vivent, aussi, grâce aux touristes.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer