L'Ainpact Bourg-en-Bresse sur Facebook Flux RSS


Mariage temporaire


Insolite



Imaginez souscrire un contrat de mariage…temporaire. En Iran, en Afghanistan ou au Liban, ce type de contrat existe. Pour une heure ou pour un siècle, les mariés ont la possibilité de légaliser leur union. L’islam chiite le nomme le sigheh ou Mut’a. Certains en rigolent pour montrer que ce mariage n’est qu’un bricolage législatif qui n’a aucune forme de valeur. D’autres le défendent timidement, invoquant une manière comme une autre de soulager une union lorsqu’on a une relation régulière avec quelqu’un, sans avoir à passer de suite par la case « mariage éternel ». Cependant, de nombreuses familles s’y opposent. Ses détracteurs y voient purement et simplement une couverture à la prostitution. Quant à la procédure, elle est très simple : soit les jeunes mariés prononcent quelques phrases religieuses en privé, soit ils décident d’officialiser leur union devant un mollah (procédure payante), ce qui leur permettra d’obtenir une preuve officielle de leur sigheh – et, plus pragmatiquement, de pouvoir réserver une chambre d’hôtel. En effet, en Iran, il est impossible pour un homme et une femme de réserver une chambre d’hôtel commune s’ils ne peuvent fournir la preuve légale de leur union. Dans les pays où les relations sexuelles hors mariage demeurent strictement interdites (en théorie), ce contrat permet de se mettre sous la protection de la loi et d’éviter de prendre des risques. De nombreux sigheh sont ainsi contractés pour une seule nuit. Des sites Internet permettent à des hommes de rencontrer des femmes, avec promesse de relations sexuelles dans le cadre d’un sigheh. Libérateur ou rétrograde, la question du sigheh fait débat. Vu comme un moyen d’assouplir les relations hors mariage et d’offrir une plus grande liberté par les uns, ou manière d’encadrer et donc d’embrigader toute libéralisation des mœurs pour d’autres.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Les Ainfos du monde

Publié le 22/03/2019

Les Ainfos du monde

Publié le 04/03/2019

Les Ainfos du monde

Publié le 22/02/2019

Les Ainfos du monde

Publié le 15/02/2019

Les Ainfos du monde

Publié le 11/02/2019

Un avenir rédempteur ?

Publié le 04/01/2019

Contes et légendes

Publié le 14/12/2018

Le cadavre de la honte

Publié le 23/11/2018

Calendrier des facteurs

Publié le 16/11/2018

Nulle part ailleurs

Publié le 02/11/2018

Une vache dans la piscine

Publié le 22/10/2018

Il entre dans un bar au galop

Publié le 05/10/2018

Le selfie tue

Publié le 05/10/2018

Manuel Valls, l’Européen

Publié le 28/09/2018

Au revoir Monsieur Piat

Publié le 21/09/2018

Ils brûlent leur Nike

Publié le 07/09/2018

Le service national universel

Publié le 29/06/2018

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018

Les oracles du Mondial

Publié le 22/06/2018

Bac Philo 2018

Publié le 22/06/2018

SNCF : projet adopté

Publié le 15/06/2018

Une poignée de main

Publié le 15/06/2018

Une impression 3D en…béton

Publié le 07/06/2018

Tabac, la chute continue

Publié le 01/06/2018

L’avortement dans le Monde

Publié le 01/06/2018

France : Gay Pride

Publié le 28/05/2018

INTERNATIONAL : Roi(s) du Monde

Publié le 28/05/2018

De quoi devenir « Dengue » ?

Publié le 17/05/2018

Le retour de la Mer d’Aral

Publié le 17/05/2018

Le cinéma se porte bien

Publié le 14/05/2018

Le diesel au musée

Publié le 14/05/2018

France : Sauve qui Pont !

Publié le 04/05/2018

ABBA For Ever ?

Publié le 04/05/2018

Les tatouages sonores

Publié le 29/04/2018

La reconnaissance faciale

Publié le 29/04/2018

Total contre EDF

Publié le 25/04/2018

Cuba sans Castro

Publié le 25/04/2018



© 2016-2019 L'Ainpact Bourg-en-Bresse • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales