L'Ainpact Bourg-en-Bresse sur Facebook Flux RSS


Spécial habitat : Un potager d'intérieur pour un coin de verdure en plein hiver

  • Rien de tel qu'un petit coin de verdure à la maison… surtout s'il est comestible ! ©iStock/ City presse.
  • Rien de tel qu'un petit coin de verdure à la maison… surtout s'il est comestible ! ©iStock/ City presse.
Entre la tendance jungle et les murs végétaux, nos intérieurs se mettent plus que jamais au vert. Dernière lubie en vogue en la matière : cultiver son propre potager, au sein même de sa cuisine ou de son salon. À vous la récolte maison !

Vous rêvez de pouvoir faire pousser vos propres légumes et aromates ? Ce souhait est désormais à portée de main : plus besoin d'habiter à la campagne ou de posséder un grand jardin, les potagers s'installent dans nos demeures. En version mini, ils permettent de profiter d'aliments sains, naturels et garantis sans pesticides, le tout sans sortir de chez soi. En bonus : ils apportent une jolie touche végétale reposante et stylée à nos pièces à vivre.



Modes de culture, variétés à privilégier, design des structures… découvrez les clefs d'un potager d'intérieur réussi qui embellira votre cuisine tout en vous facilitant la vie.



Un potager DIY



Pour vous lancer dans l'aventure, rien de plus facile ! Vous pouvez aisément réaliser vous-même votre potager en seulement quelques étapes. Choisissez d'abord des contenants adaptés : jardinières, pots en terre mais aussi petits seaux ou boîtes métalliques rétro pour apporter une touche d'originalité à votre déco. N'hésitez pas à les colorer avec de la peinture en spray et à les personnaliser pour leur donner un coup de peps. Seuls impératifs : percer le fond afin de pouvoir évacuer l'excès d'eau et poser les contenants choisis sur des coupelles. Alignez-les ensuite sur une étagère de votre cuisine en les disposant à votre convenance.



Autre solution : créer un potager vertical à l'aide de palettes, de rails métalliques ou d'une échelle, où vous suspendrez les contenants pour donner l'impression d'un mur végétal à croquer.



Le b.a.-ba de la culture maison



Malgré la relative simplicité d'entretien de ce type de potager, certains principes de base sont à respecter. En premier lieu : l'emplacement. Votre petit potager doit en effet se trouver dans un endroit propice au bon développement des plantes, c'est-à-dire suffisamment lumineux, aéré et proche d'un point d'eau afin de vous faciliter l'arrosage. L'idéal : près d'une fenêtre orientée au sud, ou du moins suffisamment ensoleillée. Si cela vous est possible, n'hésitez pas à placer vos petits plants de culture dans la cuisine, car cela vous permettra de cueillir directement les aromates dont vous avez besoin pour assaisonner vos plats.



Privilégiez aussi les espèces de végétaux adaptées à l'intérieur. Il doit s'agir de plantes faciles à faire pousser et peu encombrantes telles que le basilic, persil, thym, ciboulette, coriandre et menthe pour les herbes aromatiques; et les tomates cerises, piments, radis ou salades pour les légumes, mais également des pieds de fraisiers qui raviront petits et grands gourmands. Tenez compte des besoins en eau et en nutriments de chaque variété : arrosez régulièrement et utilisez du terreau spécial posé sur une couche de sable, de gravillons ou de billes d'argile drainantes.



Les potagers high-tech, une révolution verte



Malgré ces conseils, vous craignez de rater vos récoltes ? Alors optez pour un potager autonome au succès garanti. Faciles à utiliser et relativement économiques, ces appareils électroniques raviront autant vos papilles que votre âme de jardinier. Nul besoin d'avoir la main verte ni d'être un as de la technologie pour les utiliser. La plupart de ces petites structures reposent sur le procédé de l'hydroponie, technique agricole ancienne qui s'appuie sur le travail de l'eau et d'un substrat inerte et stérile type billes d'argile où la plante vient puiser ses nutriments. Il n'y a donc pas besoin de terre, ce qui signifie aussi pas de salissures, tandis que l'éclairage intégré fournit la lumière nécessaire à la croissance de la plante.



Certains de ces potagers high-tech sont même connectés afin de vous rappeler de remplir le réservoir d'eau ou d'ajouter des nutriments. Quant aux semences de légumes et aromates, elles se présentent généralement sous la forme de capsules prêtes à planter. Il ne vous faudra donc que quelques semaines de patience pour profiter du savoureux résultat. De plus, leur design hyper esthétique, en forme de bulle, de tour ou de petites jardinières à légumes, en fait un joli accessoire déco pour votre cuisine, à la fois chic et pratique.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Les Ainfos du monde

Publié le 22/03/2019

Les Ainfos du monde

Publié le 04/03/2019

Les Ainfos du monde

Publié le 22/02/2019

Les Ainfos du monde

Publié le 15/02/2019

Les Ainfos du monde

Publié le 11/02/2019

Un avenir rédempteur ?

Publié le 04/01/2019

Contes et légendes

Publié le 14/12/2018

Le cadavre de la honte

Publié le 23/11/2018

Calendrier des facteurs

Publié le 16/11/2018

Mariage temporaire

Publié le 02/11/2018

Nulle part ailleurs

Publié le 02/11/2018

Une vache dans la piscine

Publié le 22/10/2018

Il entre dans un bar au galop

Publié le 05/10/2018

Le selfie tue

Publié le 05/10/2018

Manuel Valls, l’Européen

Publié le 28/09/2018

Au revoir Monsieur Piat

Publié le 21/09/2018

Ils brûlent leur Nike

Publié le 07/09/2018

Le service national universel

Publié le 29/06/2018

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018

Les oracles du Mondial

Publié le 22/06/2018

Bac Philo 2018

Publié le 22/06/2018

SNCF : projet adopté

Publié le 15/06/2018

Une poignée de main

Publié le 15/06/2018

Une impression 3D en…béton

Publié le 07/06/2018

Tabac, la chute continue

Publié le 01/06/2018

L’avortement dans le Monde

Publié le 01/06/2018

France : Gay Pride

Publié le 28/05/2018

INTERNATIONAL : Roi(s) du Monde

Publié le 28/05/2018

De quoi devenir « Dengue » ?

Publié le 17/05/2018

Le retour de la Mer d’Aral

Publié le 17/05/2018



© 2016-2019 L'Ainpact Bourg-en-Bresse • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales