L'Ainpact Bourg-en-Bresse sur Instagram L'Ainpact Bourg-en-Bresse sur Facebook Flux RSS

A Joliot Curie, un nouveau quartier va sortir de terre


Jean-François Debat, assisté de Claudie Saint-André,  adjointe déléguée aux travaux, a dévoilé ce jeudi 9 décembre, le projet de construction du nouveau quartier Joliot Curie, en lieu et place des bâtiments de l’ex-MJC, l’ex-AGLCA et de l’ex-maison des syndicats. C’est un groupe d’opérateurs composé par Eltia Promotion, AFA, société de BTP Fontenat, et de Bel Air Architectures Barillot, qui a été retenu suite à l’appel à projet lancé par la Ville en décembre 2020. L’opération comprendra deux parties distinctes, séparées par une large ouverture qui créera le lien entre le centre-ville et le carrefour de l’Europe. Ce dernier point était un axe fort imposé aux candidats, de même que  l’obligation de concevoir un ensemble qui s’harmonise avec les bâtiments adjacents, la MCC et l’Amphi.

Le premier bâtiment situé à côté de l’Amphi aura une forme arrondie et sera orienté côté champ de foire. La première partie s’élèvera sur 5 niveaux. Le rez-de-chaussée sera occupé par un établissement bancaire, et les 4 étages seront consacrés à des activités tertiaires. Un hôtel de 6 étages constituera la deuxième partie du bâtiment. D’un total de 70 chambres, classées entre 3 et 4 étoiles, il comblera le vide constaté dans la cité burgienne pour des établissements de ce type. Accolés à l’arrière de cette structure, et jouant le rôle de tampon avec le boulevard, des parkings seront construits, sous la forme d’un silo avec  toiture végétalisée en pente, soit un parking couvert de 127 places et un stationnement aérien de 19 places. 

Le deuxième bâtiment situé en bordure de l’allée de Challes aura la même hauteur que la MCC, R+1,  et s’inscrira dans sa continuité. Trois cellules commerciales se partageront la surface, dont 2 restaurants thématiques, avec terrasse extérieure, et un commerce tourné vers le bio. 

L’espace entre les deux bâtiments sera entièrement végétalisé, avec notamment le maintien des arbres à haute tige existants actuellement. Il accueillera un cheminement doux, piétons et vélos, en direction de l’allée qui traverse le champ de foire.

Tous les futurs occupants de ces bâtiments se sont déjà engagés dans l’opération, mais leur identité ne sera dévoilée que plus tard. A noter que l’hôtel sera géré par un grand groupe international.

Le début des travaux est prévu pour le début de l’année 2023 pour une livraison de l’ensemble au cours du deuxième semestre 2024. La démolition des bâtiments actuels précédera bien sûr cette phase à l’automne 2022. Elle sera entièrement prise en charge par la Ville. 

Le budget total du projet est en cours de finalisation et devrait atteindre la barre des 15 M€, Ce montant, important pour une opération de ce type, prouve l’engagement sérieux des opérateurs.

La réhabilitation de l’Allée de Challes sera effectuée plus tard, à la suite de la construction du nouveau quartier. Cette voie deviendra piétonne et les deux bras de la Reyssouze seront réunis pour ne faire qu’un lit au débit plus soutenu. Avec l’aménagement de l’arrière de la MCC, la zone retrouvera une quiétude propice à la promenade.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Nos villes & nos villages - Episode 3 : Saint-Étienne- du-bois

Située aux abords de Bourg-en-Bresse, Saint-Etienne-du-Bois est une porte d’entrée vers le Revermont et le Jura, ce qui la rend proche et lointaine à la fois. De quoi brouiller l’image d’une commune rurale qui se revendique fièrement bressane à part entière. L’histoire, le terroir, les traditions en sont autant de preuves. Ici, on est stéphanois et bressan !
Publié le 28/09/2020

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018



© 2016-2022 L'Ainpact Bourg-en-Bresse • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales