L'Ainpact Bourg-en-Bresse sur Instagram L'Ainpact Bourg-en-Bresse sur Facebook Flux RSS


A LA RENCONTRE D’UN SAVOIR FAIRE LOCAL - Patrick Kimbert : la magie du verre

  • Patrick Kimbert devant ses spécialités : les coupelles
  • Patrick Kimbert devant ses spécialités : les coupelles
  • Une partie de la collection de verreries de Patrick Kimbert et les remarquables lustres de verre
  • Les animaux sont source d'inspiration pour le maître-verrier
  • Les lampes qui font la fierté de la Petite Verrerie : souvent copiées, jamais égalées !
  • Il faut un bon souffle pour exercer ce métier exigeant et délicat
Il est des métiers qui nous fascinent, qui nous plongent dans un univers fait de lumière, de brillance et un peu de magie. L’art de la verrerie en fait partie et Patrick Kimbert, maître-verrier, nous ouvre les portes de son métier devenu passion.

Tout a commencé pour Patrick alors qu’il n’avait que 14 ans. « à cette époque-là, il fallait travailler le plus tôt possible afin de subvenir aux besoins de la famille ». Issu d’une fratrie nombreuse, Patrick n’a pas d’autre choix que d’intégrer la plus grosse entreprise de son village natal : la verrerie de Passavant-la-Rochère, dans le 70. « Toute ma famille y a travaillé : mes sœurs étaient à l’emballage et l’expédition et moi, à la confection ». C’est donc très jeune que Patrick a appris à souffler dans la fameuse canne qui donne le surnom de « souffleur de verre » aux maîtres-verriers.

Cette obligation matérielle est rapidement devenue une passion : « Je ne changerai de métier ou de matière pour rien au monde ! Il y a un peu de magie dans le travail du verre : de la matière en fusion sort d’un four à 1200° et au fil du façonnage devient des objets solides, transparents et beaux. J’y ajoute de la couleur avec des oxydes métalliques, comme le fer, le cobalt ou encore le magnésium et je laisse parler ma créativité. J’en apprends tous les jours, je n’en verrai jamais la fin ! »


L’utile se mêle à l’esthétique

Dès que l’on pousse la porte de la Petite Verrerie, on est immédiatement séduit par la multitude de couleurs qui scintillent au gré des luminaires créés par Patrick. Sur des étagères trônent les créations du maître-verrier : coupelles, gobelets, vases, lampes et même bijoux, sulfures et boules de Noël : « Nous en vendons toute l’année ! », souligne Karine Kimbert, épouse et soutien indéfectible de Patrick. Quelques animaux décorent joyeusement l’ensemble : poissons, chats, escargots, oiseaux, girafes…tandis que d’imposants et spectaculaires luminaires lévitent au plafond. Colorés ou non, tous ces objets sont la démonstration infaillible du talent de Patrick :
« Ma spécialité, ce sont les coupelles, précise le maître-verrier. J’en réalise plusieurs séries par mois, en fonction de mes envies du moment en termes de couleurs mais toujours sur le même modèle. Je peux également en confectionner sur commande, selon les désirs de mes clients. Les lampes ont également leur petit succès », ajoute-t-il dans un sourire modeste.


Verrier d’un jour

Installée dans le petit village de Hautecourt-Romanèche depuis 2005, la Petite Verrerie invite les amateurs et curieux à découvrir ce métier passionnant. « Nous organisons des stages découvertes à destination de tous, précise Karine. Il y a le stage familial qui s’adresse aux parents et enfants à partir de 6 ans. Ils sont amenés à créer leurs propres boules de Noël. Quant au stage individuel, il peut être suivi par tout le monde à partir de 10 ans et se dérouler sur 2 heures, une demi-journée ou une journée complète. Des petites pièces sont alors créées et chaque participant récupère ses créations après la deuxième cuisson. Enfin, le stage « lustres », un peu plus poussé, permet aux participants de créer leur propre lustre de verre selon le modèle de Patrick. Il faut compter la journée pour celui-ci ». Une belle idée cadeau à offrir ou à s’offrir pour des instants féériques inoubliables. Pour plus de renseignements et pour réserver, contactez le 04 74 37 21 49.


Retrouvez la magie de Patrick Kimbert à la Petite Verrerie, 3020 Route du Port Chambod, 01250 Hautecourt-Romanèche et sur www.kimbert.com. Ouvert les lundis, jeudis, samedis et dimanches de 9h à12h et de 14h à 19h, les vendredis matins de 9h à 12h.



Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Nos villes & nos villages - Episode 3 : Saint-Étienne- du-bois

Située aux abords de Bourg-en-Bresse, Saint-Etienne-du-Bois est une porte d’entrée vers le Revermont et le Jura, ce qui la rend proche et lointaine à la fois. De quoi brouiller l’image d’une commune rurale qui se revendique fièrement bressane à part entière. L’histoire, le terroir, les traditions en sont autant de preuves. Ici, on est stéphanois et bressan !
Publié le 28/09/2020

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018



© 2016-2022 L'Ainpact Bourg-en-Bresse • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales