L'Ainpact Bourg-en-Bresse sur Instagram L'Ainpact Bourg-en-Bresse sur Facebook Flux RSS


L'Ainvité de la semaine - Philippe BASSET « Le shiatsu est d’abord une méthode de prévention »


Déjà adepte de médecines douces, Philippe Basset avait découvert le shiatsu pour soigner ses propres blessures et traumatismes liés à la pratique de la course à pied. Quelques années plus tard, les aléas de la vie l’ont amené à se réorienter professionnellement. Il a alors cédé à son envie d’approfondir cette thérapie issue de la médecine traditionnelle chinoise. Après une solide formation, il est aujourd’hui installé à Saint-Denis-les-Bourg. Dans son cabinet, Phil’harmonie-acupression, il aide ses patients à se reconnecter à leur corps. Il intervient également en amma assis, directement en entreprise, et propose d’élargir la recherche d’harmonie à l’environnement proche par le feng shui.

Discipline quasi inconnue il y a une dizaine d’années, le shiatsu obtient désormais une reconnaissance méritée grâce aux bienfaits qu’il apporte. Cette pratique ne s’oppose pas à la médecine actuelle. Issu de la médecine traditionnelle chinoise et basées sur les lois de la nature, Il en est au contraire très complémentaire. « Le shiatsu, par son action très concrète sur le corps, via les méridiens, s’adresse à l’entièreté de l’être, au terrain, au corps et à l’esprit. Il a pour fonction de nous renforcer vis-à-vis de toutes les agressions extérieures, qu’elles soient climatiques, virales, émotionnelles ». Le shiatsu complet pratiqué par Philippe commence par un bilan énergétique, la recherche des déséquilibres. Avec des points de pression sur tous les méridiens, il cherche ensuite à rétablir la circulation de l’énergie dans les zones du corps là où elle est soit en manque, soiten excès. « C’est se mettre en harmonie ! Alors, oui, c’est une méthode de prévention, mais par la restauration et l’entretien de l’harmonie, les symptômes s’améliorent dans la mesure des possibilités. L’efficacité vient de l’harmonie, et à mon sens, il n’y a rien de plus puissant. C’est un accompagnement, mais Il n’y a pas de nombre de séances minimal ou maximal, chaque personne entame son cheminement personnel que je n’ai pas à lui imposer ». Philippe Basset souhaite que cet accompagnement profite au plus grand nombre et propose un tarif abordable à 50 €.

 

L’équilibre et l’harmonie du corps et de l’environnement

 

Antérieur au shiatsu dans la médecine chinoise, l’amma assis, ou massage assis, a la même base que le shiatsu, l’acupression ou les points de pression avec les doigts. Visant à soulager les tensions et à détendre le dos, les épaules, les bras, les mains, la tête et la nuque, cette technique contribue à l'amélioration de la qualité de vie. De par sa configuration, facile à mettre en œuvre, elle est essentiellement pratiquée sur le lieu de travail. Philippe Basset se déplace ainsi dans les entreprises et les administrations pour des groupes minimum de 4 personnes. Une seule séance apporte des effets positifs au niveau corporel et psychique. Des séances régulières contribuent au développement du bien-être au travail. « C’est moins thérapeutique que le shiatsu, mais c’est rapide et efficace. C’est surprenant ». Philippe Basset rêve de propager cette technique dans les EHPAD, persuadé qu’il est qu’elle peut atténuer les problèmes liés à la perte de mobilité. Notre praticien propose également une autre technique efficace à effet immédiat : la vibration Niromathé. Il s’agit de faire vibrer des points sous-cutanés au voisinage des tendons, ligaments, muscles courts, entraînant alors une levée instantanée du spasme douloureux provoqué par un coup de froid, un faux mouvement, une contracture...

 

La recherche de l’équilibre ne peut faire l’impasse de l’environnement proche, celui vécu au quotidien, c’est-à-dire le logement. C’est le principe de base du feng shui, art millénaire chinois. La forme de la maison, la disposition des meubles, les matériaux, les couleurs, le bois, les points cardinaux, les coins manquants ou d’autres inhabités, tout contribue à la circulation des énergies. Comme l'habitation influence l'existence de ses occupants, Philippe Basset se déplace chez les particuliers pour trouver et corriger les déséquilibres qui perturbent notablement leur vie.

 

Phil’harmonie-acupression – 261 rue de Schutterwald – St-Denis-les-Bourg

06.07.27.49.68

http://phil-harmonie-acupression.fr

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Nos villes & nos villages - Episode 3 : Saint-Étienne- du-bois

Située aux abords de Bourg-en-Bresse, Saint-Etienne-du-Bois est une porte d’entrée vers le Revermont et le Jura, ce qui la rend proche et lointaine à la fois. De quoi brouiller l’image d’une commune rurale qui se revendique fièrement bressane à part entière. L’histoire, le terroir, les traditions en sont autant de preuves. Ici, on est stéphanois et bressan !
Publié le 28/09/2020

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018

La « Tourismophobie »

Publié le 29/06/2018



© 2016-2021 L'Ainpact Bourg-en-Bresse • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales