L'Ainpact Bourg-en-Bresse

Vie de quartiers à Bourg-en-Bresse - Et si la ville devenait Bourg en Vélo ?

  • Abri àvélo
  • Abri àvélo
  • BO
  • Carte de location d vélo
  • Une signalisation abondan
La ville de Bourg-en-Bresse, en 2020, était classée au 2ème rang des villes cyclables de 20 000 à 50 000 habitants.

Ce classement est effectué par les cyclistes eux-mêmes auprès de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB). Il témoigne des efforts entrepris depuis plusieurs années par la municipalité.


Tout n’est pas encore parfait. Un projet ambitieux permettra, d’ici quelques années, la circulation des deux-roues en toute sécurité sur l’ensemble de l’agglomération burgienne, notamment sur les grands axes. Cela nécessitera néanmoins de l’adaptation pour l’ensemble des usagers, du piéton à l’automobiliste. 


Comme un chien dans un jeu de quilles ! C’est la sensation que ressentent les automobilistes empruntant le boulevard St Nicolas ou l’avenue du Maréchal Juin. Protéger les cyclistes en déstabilisant les conducteurs, c’est l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire. Sébastien Guéraud, 12ème adjoint au maire et délégué à la proximité et aux déplacements, en est conscient : « c’était un test provisoire. On va corriger. On a des solutions pour que la circulation automobile s’écoule plus rapidement, sans zigzag, et sans remettre en cause l’aménagement cyclable. Sur St Nicolas, on va aussi consulter les résidents. Ça prend du temps, mais ce seront des aménagements définitifs ».Cette correction effectuée, il pourra alors s’atteler, avec l’aide la commission vélo, à la concrétisation d’une promesse de campagne de Jean-François Debat, à savoir la création du réseau vélo express.

Traverser la ville en sécurité depuis les avenues pénétrantes nécessitera le réaménagement en profondeur de ces artères avec la création de vraies bidirectionnelles, comme sur l’avenue Jean-Marie Verne. Un vaste chantier en perspective. 

Cela demandera également un partenariat efficace avec les communes voisines. Travail de longue haleine toujours au stade des études comme le confirme Sébastien Guéraud : « on a en tête beaucoup d’hypothèses, il faut encore qu’on potasse tout ça. On présentera le projet définitif à la fin du printemps, pour une réalisation dans les 5 ans. Cela se fera aussi en liaison avec la voie verte ». Ce tracé qui reliera la Bresse à l’île Chambod  est désormais aux portes de Bourg, au rond-point de l’avenue de Marboz. Dès cette année, les premiers aménagements permettront de la prolonger jusqu’à l’avenue Amédée Mercier. Pour que la voie verte rejoigne ensuite Bouvent, cette avenue devra être reconfigurée, travaux à l’échelle de l’agglo.


A terme, la Ville disposera donc d’aménagements qui pourront la conforter en bonne position dans le classement des villes cyclables. Mais l’aspect matériel ne représente qu’une partie du défi. Les mentalités devront nécessairement évoluer. Si l’automobiliste est souvent vécu comme un ennemi par les cyclistes, ceux-ci ne doivent pas oublier qu’ils sont ressentis comme des dangers potentiels par les piétons. Cohabiter sereinement chacun dans sa zone, autant commencer tout de suite, pour s’habituer ! 


La location : simplicité et liberté

A défaut de posséder un vélo, la location est assurément la solution la plus simple qui, finalement, s’avère économique. Rubis’Vélo est le système de vélos en libre-service mis en place par le service de transport en commun de la CA3B. 19 stations sont réparties géographiquement sur la Ville de Bourg-en-Bresse, et dans les trois communes les plus proches, St Denis, Péronnas et Viriat.

Pour accéder au service, il suffit de se connecter au site internet, rubis.ecovelo. mobi, ou via l’application à télécharger sur un smartphone.

Les frais d’abonnement sont gratuits et plusieurs forfaits sont possibles : journalier, hebdomadaire, mensuel ou annuel. Les tarifs ne sont pas un frein à la pratique, de 1,30 € la journée à 30 € pour l’année.

La location d’une batterie, 10 € pour un mois ou 60 € à l’année, permet de profiter du confort de pédalage du vélo électrique.

Une carte interactive indique en permanence le nombre de vélos disponibles à chaque station.

En gare, la bien nommée Station offre une palette de prestations complémentaires, comme le marquage des vélos ou le gonflage des pneus, ainsi que des types de vélos adaptés aux différentes situations familiales.



Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer