L'Ainpact Bourg-en-Bresse

Vie de quartiers à Bourg-en-Bresse - Le Carré Revermont, comme un air de vacances !

  • Entrée de l'ancien campinge
  • Entrée de l'ancien campinge
  • Projet
  • Essquisse du projet initial
  • Ancien camping
CARRÉ REVERMONT - Habiter confortablement dans un camping toute l’année, au cœur d’un espace calme et arboré, les pieds (presque) dans l’eau, et ce pratiquement au centre-ville, c’est une image un peu caricaturale, mais pas si éloignée de la future réalité. L’ancien camping municipal burgien, inoccupé depuis 6 ans, va accueillir une quarantaine de logements dans un cadre de verdure, idéalement situé par rapport aux besoins prioritaires des habitants. De quoi séduire une clientèle familiale, même si les tarifs ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Livraison prévue en 2023.

Claudie Saint-André, maire-adjointe déléguée à l’urbanisme, connait parfaitement la genèse de ce projet qu’elle maîtrise depuis son origine. A l’époque, la Ville avait fait le choix d’arrêter l’exploitation non rentable de ce site et de conforter, au sein de la communauté de communes, l’attractivité du camping de la Plaine Tonique.

Après désinfection des terrains, un appel à projet avait été lancé pour une opération immobilière. « On a reçu 14 propositions et on a sélectionné 4 candidats. On avait imposé des contraintes concernant les aménagements paysagers du site, une offre variée de logements avec accession à la propriété, des espaces collectifs agréables, un double stationnement par logement, une liaison en mode doux entre l’ancienne entrée du camping et l’avenue de Jasseron, et la prise en compte du plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) avec le canal tout proche. On a bien étudié les avantages et les inconvénients de chacun, et on a retenu l’offre proposée par Noovel-R. Elle correspondait le mieux à nos ambitions initiales ».

La ville a gardé une bande de terrain contigu à Carré d’eau, qu’elle cèdera à CA3B, en vue d’une éventuelle extension de la base nautique. Il reste donc 20 hectares sur lesquels seront implantées les futures constructions. Cela permettra une organisation sereine et apaisée de ce nouveau quartier. Une crèche, une école primaire, un collège, un lycée, deux zones commerciales, une piscine couverte et des bassins extérieurs, un gymnase, tout ça dans un environnement très proche sont autant d’atouts maîtres qui vont sans nul doute séduire. Les plus anciens burgiens ne reconnaîtront plus l’ancienne drague où ils avaient appris à nager.


Un environnement intimiste et contemporain


Le projet retenu comporte 40 logements, dont 31 vendus en VEFA (la Vente En Futur d’Achèvement garantit à l’acheteur, quoi qu’il se passe, la livraison du bien acheté), et 9 lots à bâtir libres constructeur. 

Les 31 logements seront proposés selon deux types : 14 maisons jumelées de 5 pièces, et 17 logements dans des petits bâtiments avec 1 étage, de 3 ou 4 pièces avec terrasse ou jardin privatif. Les prix des appartements oscillent entre 175 000 et 216 000 €, et les maisons ont un coût identique de 255 838 €. Les prix affichés par le promoteur correspondent donc aux possibilités financières de couples dits de classe moyenne. 

Le bâti de l’ensemble se veut être une réinterprétation de l’architecture traditionnelle bressane. Cela demande une certaine dose d’imagination, mais le résultat est harmonieux et agréable à l'oeil. Une placette, des venelles (petites ruelles accueillant des déplacements doux), un terrain de boules, un potager partagé, sont les lieux qui permettront le développement de la convivialité et des liens sociaux.

Madame Girard, en charge de la commercialisation du Carré Revermont au sein de Noovel-R, se montre confiante sur l’intérêt que suscite déjà ce nouveau quartier. « L’idée de ce programme est de créer un environnement intimiste et contemporain. Il s’agira d’îlots de maisons ou de logements T3 et T4. On a souhaité que les appartements soient prolongés par des jardins privatifs ou des terrasses. Avec tous les lieux conviviaux aménagés et la topologie des logements proposés, on vise clairement une clientèle familiale. Les enfants pourront jouer dehors avec leurs copains dans un environnement sécurisé ». Ça peut-être, s’ils acceptent de lâcher leurs écrans !




Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer